Ariane Walter d'Agora Vox: Voter pour la "gauche" actuelle, c'est vendre la France à l'empire mondialiste!

Publié le par intoxikinfo.over-blog.com

Ségolène Royal s’est suicidée en direct

Je subis, comme vous, une violence quotidienne.

La violence de la politique politicienne.

Dernier avatar : Ségolène Royal, ce matin 30 novembre sur France Inter, annonçant sa candidature aux primaires socialistes et plus encore son allégeance à Dominique Strauss-Kahn, « le meilleur premier ministre que la France puisse avoir ! »

Les bras m’en tombent.

Dominique Strauss –Kahn, le meilleur premier ministre que la France puisse avoir ?

Pour des gens de droite sûrement.  Pour des libéraux à tous crins, sans aucun doute. Mais pour des Français de gauche, DSK, président du FMI, est bien le dernier, ou du moins l’avant dernier après Sarkozy,  que l’on puisse souhaiter pour diriger la France ! Pour vendre la France ! Pour supprimer la réalité même de l’Etat Français !

Ecœurement.

Le monde flambe. L’Europe se noie. Des bruits de guerre naissent.

Mais non, elle est là avec ses potes, sa clique, qui joue à « qui sera président ».

 Après Sarkozy et Fillon, Bayrou, Borloo, et Morin, les « socialistes » poussent leurs pions.

  

A présent il est impossible d’écrire ce mot « socialiste » sans mettre des guillemets. Ces guillemets signifient que ce parti autrefois  de gauche est à présent devenu libéral. Tout aussi libéral, sinon plus, que la droite.

Sarkozy doit être heureux, qui aime tant les US, de voir que UMP et PS sont aussi à droite que Républicains et Démocrates. Les uns succèdent aux autres pendant que les banques dirigent le monde et ponctionnent l’argent des Etats. Ce qu’elles perdent un jour, elles le compensent le lendemain en nous le volant.

Strauss-Kahn appartient à ce business.

Et ce serait le meilleur premier ministre que la France puisse avoir !

 

Qu’ont-ils donc conclu, DSK, Aubry et Royal, nos trois grands chefs du parti « socialiste » ? Que Royal allait se présenter et qu’ensuite elle passerait les rênes à DSK ? Et que devient cette pauvre Aubry ? Là, inutile de supputer, elle-même, finaude, a avoué qu’elle aimerait être ministre de la culture. Un rêve de petite fille sans doute. Aller à l’opéra, porter de jolies robes !  

L’inconséquence de ces gens-là n’a aucune limite !

 Pour qui prennent-ils leurs électeurs ?

 Mme Royal pense-t-elle que la France continue à ignorer que le FMI est un organisme qui, sous prétexte de prêter de l’argent aux pays les plus démunis, met en place une oligarchie à sa botte et écrase de dettes les plus pauvres ? Pense-t-elle que ce mot FMI nous fait rêver ? Que nous sommes fiers qu’un Français trempe ses pattes là-dedans ? Mis en place par Sarkozy !

 Pense-t-elle que nous n’avons pas entendu le dernier discours de Strauss-Kahn, félicitant la France et l’Europe pour leur politique d’austérité ?  M. Strauss-Kahn, qui avoue lui-même, ce qui prouve sa finesse politicienne, que lorsqu’il se lève, sa première pensée est d’aider Israël. Qu’il le pense tant qu’il le veut mais qu’il évite de le dire, à moins qu’il ne veuille que nous sachions qui il servira en priorité. Qu’il aille se faire élire en Israël ! 

Mais ce serait le meilleur premier ministre que la France puisse avoir !

Pitié ! La France quitte un Sarkozy, dont la vulgarité a fait flores, ce n’est pas pour choisir un homme dont la réputation  est entachée de scandales.

Mais à nous, Françaises et Français, il plaît ! Les sondages le prouvent.

Quels sondages ? Ceux commandés par le New World Order ?

Et Mme Royal qui tombe dans le panneau ! En 2007, elle l’avait joué solo. On a dû lui dire : « C’est pour cela que tu as perdu. Change de tactique ! » La pauvre. Elle a tellement envie d’être présidente de la république ! On aurait pu  penser qu’elle jouerait  une partition plus fine. Mais non. Ce matin, en public, en s’accouplant avec l’éléphant Strauss-Kahn, elle a brisé la porcelaine de sa carrière. En disant, clairement, qu’elle le choisirait pour gouverner la France, elle a  détourné d’elle ceux qui, socialistes, avaient voté pour elle en 2007 et ne supportent pas DSK. Et ils sont nombreux.

Comme les temps ont changé depuis 2007 ! Comme nos yeux se sont ouverts ! En 2007, en votant pour elle, je pensais voter à gauche… A présent les révoltes populaires Européennes nous disent assez dans quel monde nous sommes entrés.

Le Titanic coule Mme Royal !

N’êtes-vous pas au courant des interrogations, des fureurs, des naufrages de nos vies ?

Le temps n’est plus de choisir avec qui vous allez manger  à la table du capitaine !

 

En 2012, Les élections ne vont se jouer, ni sur l’école, ni sur les retraites, ni sur la santé, ni sur la sécurité, ni sur la recherche, ni sur l’assurance maladie, mais sur cette simple question :

 Allons-nous, oui ou non, rester esclaves d’une Europe qui est une machine à broyer l’humain ?

Voilà la question fondamentale.

Car si cette question n’est pas réglée, il n’y aura ni école, ni retraites, ni santé, ni sécurité, ni recherche, ni  assurance maladie ! Il n’y aura que des ruines !

Si nous voulons que les Etats deviennent des ruines, oui, M Strauss-Kahn est certainement le meilleur premier ministre que la France puisse avoir.

 

La déclaration de Mme Royal est tragique.

Son résultat le plus évident est le suivant : si Mme Royal se trouvait confrontée à Marine Le Pen au second tour, elle offrirait  la France au FN.

Je suis désolée, désespérée de le dire mais Marine le Pen,  en ce qui concerne l’Europe, a  une position autrement plus forte.

 Je prierai donc Mme Joly, M. Mélenchon. M. Dupont Aignan et ceux qui veulent sortit les Etats Européens du guêpier des mafias bancaires de bien vouloir nous offrir une union digne de notre volonté de révolte.

 

Allons- nous, enfin,  appeler un chat un chat et la violence inouïe qui nous est faite un casus belli ?

 Oui, nous sommes en guerre contre le libéralisme, ennemi invisible mais mortel qui, jour après jour, nous inflige défaites sur défaites, détruisant notre identité et notre héritage.

 Quiconque prend la défense du libéralisme est un traître à notre pays et à l’esprit de toute Nation. 

 

Voilà pourquoi je ne voterai pas  pour Ségolène Royal et ses amis.

 

 

Source: Agora vox

Commenter cet article