Importante découverte d’un village gaulois à Gétigné (Loire-Atlantique)

Publié le par intoxikinfo.over-blog.com

06/03/2011 – 18h50 GETIGNE (NOVOpress Breizh) – Les vestiges d’un important village gaulois viennent d’être mis à jour à Gétigné, une commune située à 25 km au sud-est de Nantes, au bord de la Sèvre nantaise. Une découverte d’un intérêt scientifique exceptionnel qui rappelle opportunément les racines celtiques de la France.

Maison gauloise reconstituée ( Parc archéologique de Samara, Somme)

Selon Ouest-France, qui signale la découverte, les fouilles effectuées par une équipe de l’institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP), sur le site de Toutes Joies à Gétigné, ont permis de découvrir les fondations d’un important village gaulois, datant du IVe au IIe siècle avant JC.

 

Le village devait compter une vingtaine de bâtiments. « On peut estimer la population à 400 habitants, avec une importante activité artisanale », a indiqué Yann Viau au quotidien, ajoutant qu’on est là en présence d’une « découverte exceptionnelle d’un point de vue scientifique ». Artisans d’une très grande habileté, forgerons, inventeurs du procédé de carbonisation qui transforme le fer en acier, les Celtes ont fait de la Gaule un des principaux foyers de la culture celtique en Europe. Commencées début janvier, les recherches devraient se prolonger jusqu’à fin avril.

Considéré comme l’un des plus grands historiens du XXe siècle, Fernand Braudel pouvait écrire à propos des Celtes : « Porteurs de mythes brillants, d’une religion et d’une culture originales, d’une langue indo-européenne qui leur est propre », ce sont eux, indiquait-il, « nos ancêtres les Gaulois ».

Une réalité remise en cause aujourd’hui par l’establishment pour des raisons idéologiques, sous l’effet des récentes vagues migratoires extra-européennes qui se sont installées en France. «Que l’on arrête de vouloir faire croire à nos enfants que nos ancêtres étaient tous des Gaulois », déclarait Jean-François Copéle 17 octobre 2009 au Monde.fr. En parfaite communauté intellectuelle avec François Reynaert, chroniqueur au Nouvel Obs, qui vient de publier chez Fayard un libelle intitulé « Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises ». Des fouilles pour des fadaises à Gétigné ? Les archéologues de l’INRAP apprécieront.

 [http://breizh.novopress.info/]

Publié dans Histoire

Commenter cet article