"Le X ne m'a rien apporté"

Publié le par intoxikinfo.over-blog.com

croix-x.jpgDans Les Inrocks de cette semaine, Yasmine, ex-hardeuse, dit tout haut son dégoût du monde du pornoqu'elle a fréquenté pendant plusieurs années. 

"On ne devient pas actrice de X par hasard. Inconsciemment, chaque fille porte une blessure, une fêlure, un traumatisme important" explique la beurette. Yasmine a subi, plus jeune, des attouchements sexuels "notamment de [ses] cousins". Sa mère et sa grand-mère ont, elles, été violées dans leur jeunesse...

A la question "les actrices sont-elles malheureuses ?", Yasmine, ex-hardeuse, répond sans hésiter :"Incontestablement, oui".

Lucide, elle constate que "tu donnes ton image et en même temps tu cèdes tes droits pour 99 ans, autant dire que tu meurs avec des images trash de toi qui font le tour du monde."

Au total, l'ex-"actrice" vedette du producteur Dorcel a dépensé 25 000 euros de chirurgie esthétique pour 4 500 euros brut par mois pendant 3 ans"un fixe plus élevé que celui des précédentes Dorcel Girls". Selon Yasmine, "seuls les producteurs et ceux qui gravitent autour ramassent du fric, ils ont de très belles maisons pendant que les X girls galèrent".

De plus, "je n'avais pas droit à une vie privée, j'étais sous leur dépendance totale, pieds et poings liés. J'ai été exploitée"... Et c'est partout pareil. Par exemple, le tristement célèbre Hot Vidéo ("Chiotte Vidéo") dont on voit les affiches dans tous les kiosques à journaux ? "Il faut coucher pour avoir la couve"...

Durant ces trois années dans le porno, "j'ai beaucoup, beaucoup pleuré" confie Yasmine qui parle de solitude mais aussi de "rapports (...) faussés avec tes vrais amis, tu ne sais pas s'ils sont avec toi parce que tu t'appelles Yasmine ou parce qu'ils veulent coucher avec toi, tu ne représentes qu'un trophée, tout le temps."

Aujourd'hui, confie-t-elle, "j'ai cessé de tourner parce que je ne couchais pas, et que sans ça, tu ne tournes pas"...

Eric Martin

Source: NouvellesdeFrance

Publié dans Faits divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article