PS: Strauss-Kahn, le pire ennemi de l’humanité.

Publié le par intoxikinfo.over-blog.com

Avant de chevaucher le Nouvel Ordre Mondial, Strauss-Kahn prônait l’A.M.I., l’Accord Multilatéral Investissement. Retour en arrière sur un côté obscur du personnage....

En février 2010, j’ai écrit un post sur le sieur Strauss-Kahn (avant qu’on ne commence à s’intéresser à lui), pressentant le danger de l’individu. Ce post a été repris sur le site de M. Collon, et mis en vidéo (lecture du texte) : http://r-sistons.over-blog.com/arti...arton4945-165fb.jpg

Depuis, DSK fait la Une des médias et des blogs, et pour cause. Les Médias pour le lancer comme une lessive, au point, encore le 17 décembre dernier, de consacrer une émission à Hulot sous le titre sulfureux : "Hulot, le DSK vert" (C dans l’Air, émission de faux débats et de propagande pro-gouvernementale et pro-Empire). Message subliminal ! Hulot étant populaire, le titre conduit l’auditeur à transférer la popularité du premier sur le second ! Subtil, n’est-ce pas, mais cela va jusque là... comme le lavage de cerveau quotidien sur des chaînes à l’instar de FR2 contre Arabes ou Musulmans, frôlant l’incitation à la haine raciale, en tous cas préparant, de façon scandaleuse, au choc de civilisations.

Les blogueurs, eux, dénoncent maintenant l’imposture DSK. Strauss-Kahn est en effet un avocat d’affaires et l’exécutant, au FMI, des directives des Grandes banques internationales, bref le maître d’oeuvre des basses besognes financières, avec leur corollaire, l’austérité pour les peuples, le sacrifice des populations par l’organisation d’un immense transfert des poches de plus en plus trouées des citoyens, aux coffre-forts des détenteurs de l’argent. Cela, maintenant tout le monde, peu ou prou, commence à le savoir, enfin ! Et de plus en plus de citoyens ont fini par flairer l’imposture suprême : "La crise" (terme vague employé par les Médias pour ne pas dire : la crise du capitalisme assassin) est en réalité mitonnée par des cuistots comme le sieur Strauss-Kahn, suite sur Egalité et réconciliation...

Commenter cet article