Le camp à choisir!

Publié le par intoxikinfo.over-blog.com

Une actualité brûlante.

 

En France en 2011, l'actualité est brûlante, la confusion dans les esprits se généralisent, on sent une sorte d'échéance qui arrive et qui devra faire choisir son camps à tous ceux qui de près ou de loin ont pu se rapprocher de cette prise de conscience.

Dans un futur proche, les français auront à choisir un camps, oui un camp, reste qu'il faudra faire ce choix de façon éclairé en n'étant pas formaté.

Le choix éclairé justement, quel est-il, quel semble être le camp à choisir?

Là est la question.choisi-ton-camps.jpg

La réalité c'est que le monde tourne de mal en pire, le peuple en a marre des élites mais le peuple est très divisé.

Les français sont divisés entre eux, mais cette division est si subtile qu'elle divise même les foyers familiaux.

Ce mal qui agit partout comme un virus, c'est autant de brèches maléfique qui se sont engouffrées dans le coeur même d'une nation jusque la rendre imbécile, folle, fuyante et ignorante.

La réalité c'est que la division est tellement partout qu'il faudrait au moins un siècle pour répartir toutes les catégories de personnes, de groupes, de familles ou de communauté qui ont été touchés, et cela juste en France!

Mais la principale, c'est pas Dior ou Channel, Nike ou adidas, Rmiste ou cadre, enfant ou adulte ou même noir ou blanc, la principale, c'est la nation française, c'est la civilisation qui a du reste construit cette France à la sueur de son front et de ses sacrifices au profit d'un conglomérat de personnes, aujourd'hui aux attentes et objectifs différents omnibulés par un futur doré, sauve qui peut.

Différents parce que divisé, ça s'arrête là.

Divisé pourquoi, pour quel motif, dans quel but?

L'actualité est brûlante parce que les enjeux sont plus que majeurs, ils sont déterminant, quant au sort de la civilisation française et comme le dirai si bien Michel Drac, quand une civilisation se bat pour reconcquérir sa patrie, son pays, sa fierté, le pouvoir, c'est aussi et surtout l'humanité qui se bat pour la terre.

La réalité c'est que ceux qui aiment vraiment la terre, la vie, le respect sont les grands perdants du moments et ce sont eux seuls qui aujourd'hui se battent et soulèvent des montagnes pour tenter de ramener une part de vrai, une part de bon dans ce monde devenu injuste et pas qu'un peu hein.

La réalité, c'est que ceux qui nous divisent possèdent effectivement des montagnes et des sommets, qui c'est?

L'ennemi n'a pas d'autres noms, "les écrans"!

Jamais, ô jamais plus nous ne laisserons la tribune aux enfants de la télés qui ne se donnent même pas la peine de regarder plus loin que le bout de leur nez, ceux là ont décidé et pour toujours que leur papa-maman serait l'écran.

Il n'est pas inutile de le rappeler, aucun enfants de la télé ne sera admis à la table des discussions sauf si ce dernier obtempère pour connaître ou au moins écouter ce qu'a à dire le camps des hommes, le camps de la résistance française, le camps des hommes qui croient en la vie et qui sont bien décidé à se battre pour elle même contre Golliath (comprenez: les écrans).

La leçon est claire, tous ceux qui de près ou de loin pensent détenir une part de vérité avec l'appui d'un média au service du pouvoir (comprenez l'argent donc la division) ne seront considérés comme des victimes de l'empire, des hommes et des femmes formatés en quelque sorte. 

Vous nous croyez pas, vous croyez que nous vivons dans un monde imaginaire où il y aurait des bons et des méchants?

Eh bien vous avez raison, il y à des bons et des méchants et les bons, c'est nous, parce que nous croyons en la vie mais que nous ne sommes pas prêts à nous résigner à regarde la télé toute notre vie et de laisser la France s'engouffrer dans la pire des dictature qui plus est, avec pour compagnie et en toute légitimité, les pires vices de l'homme et de la femme au service de la luxure.

Et tout cela au profit de quoi? 

Parlons nous des vertus, des valeurs, des principes moraux, de la beauté de la vie, non!

Au profit de la partouze nationale promulgués par le fric et la violence d'une vie sur terre devenu pour beaucoup un enfer, d'un toujours plus pour travailler plus.

Oui, là je sens que je vous ai saisi, je sens enfin que vous comprenez de quoi je parle, la conscience là, la petite voix, je sens que les choses vous parlent surtout quand on parle du quotidien des Français qui est devenu si morose, si sombre si peu qu'on envisage plus l'avenir que comme une peine à purger, un enfer dont il faudra malgré tout se tirer d'affaire si on veut faire de cette vie un paradis, enfin son petit paradis quoi.

Mais pour cela, certains n'hésitent plus à la loi du plus fort, pis comme la loi du plus fort s'est démocratisé, c'est devenu oeil pour oeil, dent pour dent.

En bref, chacun pour soi, mais ça, c'est pas nouveau, vous le savez bien, ce qui est nouveau en revanche c'est que les hommes intègres finissent par se compter sur les doigts de la main alors qu'avant c'était le contraire.

Oui je vous vois venir, moi le naïf qui crois en un monde de bisounours et vous les vaincus qui sortez presqu'illico "tu vois bien c'est foutu, on ne peut pas lutter" tout en s'en mettant plein les fouilles, oui vous qui faites taire votre petite voix chaque fois que cela vous arrange mais qui  vous empressez de crier ô mon Dieu la vie me souri quand par malchance vous vous êtes enrichi.

Voyez comme en réalité vous avez tord, vous les vaincus de l'âme, ceci n'est pas une fiction, c'est la réalité et vous faites partie des méchants tant que vous n'aurez pas apposer votre signature là en bas:

Je crois en la vie et dorénavant j'écouterai plus souvent le petite voix au prix s'il le faut de sacrifices de ma part, même minimes. signé ..............!

Nous savons désormais ce qui nous sépare de l'autre, la télé.

Vivre ou mourir, et vous quelle est votre civilisation?

Je sais, vous prétendez être un être universel, sans nations, sans frontières, mais ceux qui viennent chez vous, eux savent qui ils sont et où ils vont.

Eux sauront dans un avenir proche décider de ce qui est bon ou par pour nous car ils ont foi en la vie, ils ont soif de la vie, parce que pour eux, disons la plupart, espèrent encore quelque chose de la vie.

Là est toute la différence, alors que devant nos yeux, un substitution de population est sur le point de s'opérer, vous n'osez définir votre personne car vous avez peur de vous affirmer, vous avez peur que cela soit être méchant, même seulement perçu comme méchant.

C'est ça le problème, c'est l'ensemble de plusieurs générations qu'ont a élevé à vivre dans un conglomérat de peuple ou seuls les autochtones n'avaient pas le droit de définir leur ethnie, leur tribu, enfin ce que voulez quoi.

Parce que la réalité, nous vivons dans une France ethnicisé au maximum, avec d'un côté des autochtones qui pensent être ouvert d'esprit en devenant multiculturel et de l'autre, des individus dont ne connais ni l'origine réelle, ni les moeurs ou coutumes, non, les homme politiques qui nous gouvernent se fichent pas mal que les gens entrant en France parle français ou pas, le plus important c'est que vous fassiez preuve de tolérance, de respect et je dirai même de charité.

Ainsi, si vous ne respectez pas la ligne dictée, on vous traite de tous les noms car il est interdit de voir la disparition programmée de la civilisation française.

 

Novopress relate ainsi la venue à Saint-Brevin (Loire-Atlantique) de Louis Aliot dimanche dernier :

 

"«Nous ne voulons pas un immigré de plus. Nous voulons inverser les flux migratoires, c’est une course contre la montre, dans 50 ans le sort de la France européenne sera scellé. Il ne suffit pas de lutter contre l’immigration, il faut une politique nataliste dynamique.» Rappelant la loi Veil (que Marine Le Pen n’entend pas abroger) et ses effets sur la natalité – «220 000 avortements par an» – Louis Aliot a insisté sur la question de l’avenir démographique de la France. Il prône la mise en place d’un salaire maternel et plus généralement d’une politique d’aides aux mères de famille. «Il y va de la survie de la nation, nous savons depuis Renan que les civilisations sont mortelles» affirme le numéro 2 du FN, qui rappelle la disparition des Incas, des Indiens d’Amérique et des anciens Egyptiens… [...]

 

Le numéro 2 du Front National a aussi consacré une partie de son intervention à l’ouverture que le FN entend pratiquer à l’occasion des prochaines échéances électorales, en réservant un tiers des circonscriptions à des candidats non FN. Si, selon Aliot, aucun accord n’est possible ni souhaitable avec la droite d’aujourd’hui, un rassemblement à la base est nécessaire, sous réserve que les candidats entérinent un certains nombre de points du programme, jugés fondamentaux : la préférence nationale; l’indépendance et la souveraineté nationale; le gouvernement par le biais du référendum d’initiative populaire, seul moyen selon lui de contrer les lobbies 

philosophiques et religieux; enfin la sortie de l’euro et le retour à la monnaie nationale."

 

 

 Alors quoi?

Est-ce là toujours un soubresaut de délire obséssionnel?

La question, c'est pas l'avis qu'on peut avoir des individus entrant ou qui sont entrés sur le territoire de nos ançêtres, la question est de savoir si oui ou non ils vont combattre avec nous les effets cumulés de l'immigration massive ainsi que les dégâts de la télé sur l'avenir de la civilisation française.

Encore une fois, ce n'est pas de la science fiction, c'est du réel.

La question n'est pas de savoir si oui ou non ils sont à l'origine de la destruction de la civilisation française, ils le sont en partie involontairement car le déracinement est dans tous les cas une étape difficile dans sa propre construction. les nouveaux-venus pour la plupart se sentent attachés à leur origine, à juste titre, mais cette attachement les empêche toute hypothèses de vivre ensemble avec les autochtones dont les moeurs et coutumes sont évidemment différentes, qui oserait nier cela?

La question n'est pas de savoir si l'on doit regarder l'étranger d'un mauvais oeil ou pas, la question c'est est-ce que ces étrangers peuvent sinon oublier leur origine, ne pas traiter d'antisémite les autochtones qui eux aussi ont des origines et aimeraient en perpétrer les traditions.

Ainsi, tous les étrangers sur le sol Français qui au nom de ses origines affaiblit la marche de la résistance nationale se verra comme ennemi de la victoire probable du peuple contre l'empire de l'argent.

Avec nous ou contre nous, c'est fini la récréation, nous sommes dans la phase finale et il va falloir choisir son camps.

 

Pour ce qui est du multiculturalisme et de l'être humain universelle dans un monde sans frontière, pas la peine d'espérer entrer en résistance avec nous, nous ne sommes pas multiculturels parce qu'avant tout nous avons une origine et des traditions qu'il nous manque et de connâitre et de pratiquer, nous ne sommes pas de partout et d'ailleurs, nous sommes d'ici et il y a ici avec nous des gens qui viennent d'ailleurs mais qui ont choisi de vivre ici en regardant la réalité en face, avec nous, vous direz cela à vos antifas élevés à la sauce télé-universelle!

 

Seule la Terre fait de nous des êtres enracinés et culturellement attachés, sans quoi qu'appelez vous multiculturel, manger macdo à Paris, manger macdo à hong-kong, à Newyork, Alger ou au mans.

Ah non, c'est peut-être porter du giorgio armani à Londres, Du nike à singapour, voir du lacoste en thaillande, c'est ça votre multiculturalisme que vous défendez?

Croyez nous, nous avons assez d'individus aux origines diverses pour comprendre que la construction d'un homme doit se faire sur du solide, pas sur un idéal de vivre qui profite finalement qu'à des grands patrons que vous ne connaissez même pas.

Ils sont d'ailleurs unanime pour dire qu'ils pensaient voir une France beaucoup plus pieuse, plus porté sur les valeurs d'attachement au sacré de l'histoire que ce qu'ils ont pu découvrir en arrivant.

Que de déceptions, mais que pouvaient-ils faire d'autre que de regarder en arrière pour aller chercher du réconfort dans les traditions de leur origines, ces hommes là?

Et vous leur en voulez pour ça, mais c'est normal, devant le vide de sens d'une civilisation lobotomisé, aucun homme conscient de ce mal n'imaginerai un instant vouloir léguer à sa progéniture ce monde-ci, dépourvu de sens et de valeurs.

Au moins, chez nous ils ont trouvé des hommes qui voulait sinon garder le cap, trouver un meilleur cap, une meilleur voie, une issue possible, voilà où nous en sommes à l'instant précis.

Aujourd'hui nous sommes les seuls à générer un dialogue ouvert et franc à l'encontre d'une civilisation entière, et non à des strapontins.

Nous sommes du coté qui nous semble la meilleure voie possible et envisageable pour la continuité de la nation qu'on appelle France.

Nous sommes en guerre contre l'empire de l'argent qui domine la télé et ses médias ainsi que la main-d'oeuvre servile et bons marché qu'on appelle immigration.

2 détournements majeurs qui ont broyé la jeunesse française à s'auto détruire jusqu'à se renier et renier la vie.

 

Pour ce qui est du reste, nous savons tous que les cheminements sont périlleux et souvent semés d'embûches mais bien accompagnés, ils s'avèrent plus facilement réalisables.

Nous tendons la main, nous n'avons aucune amertumes contre les personnes cités ci-dessus, nous connaissons la grandeur de l'emprise de l'empire sur les cerveaux étant pour ainsi dire presque tous passés par là nous aussi, il peut être bon de le préciser.

C'est pourquoi nous tendons la main avec joie et considération, nous sommes pour le peuple, le vrai celui qui respire et qui a foi en l'avenir.

Publié dans Patriotisme

Commenter cet article